C’est la fête au village

L'effet pervers d'être des aventuriers du goût est de rechercher les mets les plus insolites dans toutes situations, y compris lors de nos moments de détente bien mérités. Les restaurants et les pubs sont parfois l'occasion de découvrir d’intéressants plats ou boissons qui méritent d'être commandés. Il faut dire que Kephy est très long à se décider, ce qui me laisse largement le temps de scruter les moindres recoins de la carte à la recherche de sensations fortes. Un pseudo bloody mary avec une base bière au lieu de vodka et un nom comme Michelada, sont le genre de choses qui attirent l'attention. Nos papilles frétillent à la lecture des ingrédients : bière blonde, jus de citron vert, poivre et sel, sauce worcester, sauce soja et tabasco.

Si les murs ont des oreilles, ils ont aussi des cacahuètes

Malgré les sauces soja et worcester, ce cocktail est étonnamment clair, d'un jaune laiteux et trouble laissant apparaître une myriade de fines bulles produites par l'action du sel. A voir ce bête verre sans moustache ou sombrero, on ne se douterait jamais que l'on est en présence d'une boisson typiquement mexicaine. Au regard des ingrédients forts en goût de cette bière au condiment, on craignait le pire et pourtant le résultat est incroyablement doux. Ça coule comme de la bière, en éliminant un peu le coté amer. Le goût est plutôt surprenant et chaque gorgée semble faire ressortir un arôme : tantôt sauce salée, parfois tabasco ou citron. Ce n'est pas mauvais, mais on est loin du goût étrange et puissant qu'on attendait d'un œil masochiste. De plus 7€50 le verre (5€90 en happy hour) c'est cher pour une simple bière un peu assaisonnée quand à coté vous pouvez avoir une pinte de Leffe pour un prix inférieur.

La recette en poche, il est tout à fait possible de réaliser le même à la maison à moindre coûts, ce que je n'ai pas manqué de faire avec une plus grosse dose de sauces pour relever un peu le goût. Le résultat de cette expérience fut au delà de mes espérances gustatives, je n'ai même pas réussi à finir mon verre tant les sauce sojas et worcester sont dures à boire et masquent le reste pendant que le tabasco brûle la trachée.

Un michel-C

Je profite de l'occasion pour parler du pub où nous avons découvert ce cocktail : le Village situé dans le quartier éponyme de Fontenay sous Bois.  C'est un de nos havres de paix à l'ambiance sympathique où l'on mange et boit bien. Si les condiments ne sont pas à votre goût, goûtez un des autres cocktails comme le Black Velvet (Guinness + champagne), ou plus simplement une des nombreuses bières, pressions (Guinness, Leffe Triple, Chimay, ... ) ou non (Rocherfort, ...). Les indécis pourront tenter la bière du moment qui change au fil des mois et qui propose une bière pression hors carte, dernièrement on y trouvait de la Pietra de Noël. Pour accompagner vos apéritif, nous vous conseillons les assiettes charcuteries et fromages, comme l'italo-ibérique : serano, chorizo, parmesan, ...  La carte est bien fournie et propose des plats pour toutes les bourses et tous les goûts : des burgers comme l'incontournable Bøf, qui ne l'est pas, des "croques-monsieur" comme le copieux Krok Lesterol ou le Krok Maure, le Lasso six (devinez le contenu), ou encore des pâtes, des quiches, des brochettes et des salades. Le personnel et les patrons sont chaleureux et souriants, et si vous êtes sympathiques vous aurez peut être la chance de vous faire offrir des shots de fin de repas par la belle Clarisse.

 

Verdict :

Giraf

 ★★½☆☆ 

Le michelada est bien moins insolite que ce que sa recette ne laissait penser, ce qui nous a un peu déçu, mais ce cocktail est plutôt correct et passe bien. Il mérite donc la moyenne, un demi jambon d'argent.

Kephy

 ★★☆☆☆ 

En forçant la main à Giraf pour que nous goûtions ce cocktail, je m'attendais à un mélange explosif et bien entendu mauvais. J'avais bon espoir, quand le co-gérant du Village nous a confirmé que ce breuvage était très spécial. Mais soit les nombreuses expériences que nous avons menées ont détruit nos papilles, soit ce cocktail n'est vraiment impressionnant que sur le papier. Si on m'en avait servi un verre en m'annonçant que c'était de la bière, je n'aurais pas remis en cause cette affirmation, jugeant juste que ce n'était pas la meilleure qu'il m'ait été donné de boire. Les différents condiments sont très discrets, à peine sent-on la présence de citron vert.

Finalement, cette boisson n'est ni suffisamment originale, ni suffisamment bonne pour mériter mieux qu'un jambon de bronze, heureusement que le reste de la carte relève considérablement le niveau !

 

PS : Trouvable au pub le Villageplace du Général Leclerc 94120 Fontenay-sous-Bois. 7€50 le verre (5€90 en happy hour).

PS²: Non non, on ne nous a même pas payé pour faire de la pub, ça vous prouve à quel point on apprécie ce bar.

PS³ : Désolé pour le titre, et encore plus désolé pour ce qui suit :

C’est la fête au village, les parents, les enfants, ont avalé leur potage.

Pour s’amuser, pour danser, pour chahuter, en chantant des airs bien de chez nous Houhou...!

Pour faire les fous, au son de l’accordéon, en buvant ensemble des petits coups!

.
EDIT : je ne résiste pas à l'envie de vous montrer le superbe shot que l'on a eu lors de notre dernière visite au Village (mousse de lait, liqueur de café et baileys).

Œuvre d'art alcolisée

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

5 réponses à “C’est la fête au village”

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité